Ghana : le président Nana Akufo-Addo accélère le tempo pour attirer les investisseurs français

Mise en ligne: 
11 juil. 2019
Source: 
Le Point

Son pays, le Ghana, et sa capitale Accra viennent d'être choisis à l'unanimité par ses pairs pour abriter le futur siège du secrétariat permanent de la zone de libre-échange continentale (Zlec), la Banque mondiale crédite la croissance des deux prochaines années de 7 % minimum et la même institution a estimé que c'est l'un des marchés les plus florissants du mobile money en Afrique. C'est donc l'esprit tranquille que le président Nana Akuffo-Addo est arrivé en Francemardi 9 juillet. Au menu de la visite du dirigeant ghanéen : un forum économique France-Ghana organisé mardi par Business France et surtout une rencontre au format « grand débat » aux côtés d'Emmanuel Macron et de 400 personnes issues des diasporas africaines. C'est au Ghana que le président Macron avait conclu en décembre 2017 une tournée inédite entamée à Ouagadougou et marquée notamment par un appel aux Africains à s'en sortir par eux-mêmes.

Face au président Macron, les Français découvraient les yeux un peu écarquillés un président ghanéen anglophone qui se disait « francophile » et qui a tenu à faire savoir qu'il ne voulait pas que « l'Afrique dépende des décisions des contribuables européens ». « Notre principale responsabilité en tant que leaders et en tant que citoyens, c'est de développer nos propres pays, de mettre sur pied des systèmes de gouvernance qui font des leaders des personnes responsables de leurs actes et qui utilisent les moyens mis à leur disposition pour le bien du peuple et non pour leurs propres intérêts. Notre préoccupation devrait consister à nous demander ce que nous devons faire pour éviter que l'Afrique continue à mendier de l'aide et à demander l'aumône dans ce XXIe siècle. Quand vous regardez l'Afrique en prenant en compte ses ressources, c'est l'Afrique qui devrait donner de l'argent à d'autres pays, nous avons des ressources énormes sur ce continent. Nous devons avoir l'état d'esprit du gagnant, nous dire que, si les autres ont réussi, alors nous aussi nous pouvons réussir », avait lancé Nana Akufo-Addo en décembre 2017.

Lire l'article dans son intégralité.
Catégorie: 
Média
Pays: 
Ghana