Monétique : en Afrique, le digital l'emportera-t-il sur la carte ?

Mise en ligne: 
05 août. 2019
Source: 
La Tribune

Le digital ou la carte ? La question se pose dans un contexte où, bien que l'usage des cartes progresse dans la consommation monétique, l'écrasante majorité des transactions en Afrique subsaharienne est réalisée via des solutions mobiles dont la cadence d'innovation s'accélère.

Dans les marchés d'Afrique subsaharienne, plus de 90% des transactions de paiement électroniques sont réalisées via des solutions digitales, selon les experts. Et ce n'est pas fini. Le secteur devrait poursuivre sa transformation sous l'effet d'une innovation technologique constante, souvent portée par les fintechs. D'ailleurs une startup tanzanienne, Nala -vainqueur de l'Ecobank Africa FinTech Challenge 2018-, en donne déjà l'exemple.

Son service permet le paiement mobile offline. Ces réalités rendent le digital tellement omniprésent dans l'industrie des paiements que même le traitement du sujet de la monétique en Afrique met souvent plus l'accent sur les solutions mobiles, un peu comme si la carte était sans impact significatif. De plus, l'expansion des géants mondiaux à travers le Continent et le déploiement des acteurs locaux est presque toujours en lien avec le digital. La carte est-elle menacée ou dépassée dans les marchés subsahariens ?

Lire l'article dans son intégralité.
Catégorie: 
Média