Appel à Propositions : Inclusion financière numérique pour la facilité pour l’Inclusion Financière Numérique en Afrique (ADFI)

Mise en ligne: 
01 août. 2019
Date de clôture: 
15 sept. 2019
Description du poste: 

En  partenariat  avec  la  Fondation  Bill  et Melinda  Gates (BMGF),  l'Agence  française  de développement  (AFD)  et  le  gouvernement  luxembourgeois  (les premiers bailleurs  de fonds), la Banque africaine de développement (BAD) "ci-après dénommée la Banque", a créé la Facilité pour l’inclusion financière numérique en Afrique (ADFI). Structurellement, l'ADFI est composée d’un fonds fiduciaire multidonateurs et d’un financement par emprunt de la Banque et son horizon de placement prévu est de dix (10) ans. L'ADFI a été créée en juin par la Banque, lors de ses Assemblées annuelles à Malabo (Guinée équatoriale).

Grâce  à  des  investissements  catalytiques  et  stratégiques dans  les  services  financiers numériques (SFN) dans toute l'Afrique, l'ADFI cherchera à éliminer les obstacles à la croissance et à l'adoption des SFN afin d'accélérer l'inclusion financière en général et de réduire l'écart entre les  sexes  dans le  domaine  de l'inclusion  financière  en  particulier.  Il  importe de  noter  que  la conception  de  l'ADFI repose  sur une  étude  continentale  exhaustive  qui  a  établi  que  les interventions catalytiques d'inclusion financière numérique seront à même d’avoir un impact sur un marché communément dénommé le Marché adressable total ou MAT de 332 millions d’adultes financièrement exclus sur le continent, dont 60% de femmes.

Critères de financement : 

1. Les projets du secteur public doivent s’efforcer d’être en conformité avec les priorités nationales et/ou régionales afin d’accroître les chances d’adhésion et de soutien des autorités.

2. Dans la mesure du possible, il ne doit pas exister de chevauchement entre un projet et d’autres projets déjà en cours d’exécution par le truchement d’autres mécanismes, sauf s’il existe un argumentaire solide.

3. Les bénéficiaires et les promoteurs de projet doivent être basés en Afrique ou fournir la preuve d’un partenariat avec des entités africaines, et  montrer  que  les  activités, opérations et projets proposés seront exécutés en Afrique.

4. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une condition d’éligibilité, une attention particulière doit être accordée  aux  projets  potentiels  qui  profitent  à  deux  ou  plusieurs  pays membres régionaux et régions, dans la mesure où ceci renforce l’intégration régionale et optimise l’impact des ressources de l’ADFI. Les opérations de l’ADFI doivent prendre en compte également  les  plans  de  développement  économique  et  social  des  pays  membres régionaux.

5. Les  bénéficiaires  potentiels  doivent  être  des  institutions  légalement  constituées  qui existent depuis au moins trois ans et dont la gestion est rentable.

6. À  la  discrétion  du  conseil  d’administration  de  l’ADFI, et, le   cas   échéant, les administrateurs  de  la  Banque  africaine  de  développement, toute  considération  de financement prendra en compte les projets apportant dessolutions innovantes ou des véhicules spéciaux spécialement conçus avec une démonstration claire de l’ampleur et de l’impact du projet.

Éligibilité :

Les dons et prêts peuvent être accordés aux entités suivantes : Institutions  financières  (bancaires  et  non  bancaires), prestataires de  services  de  transfert  de fonds et de paiement, agrégateurs de paiements, opérateurs de réseaux mobiles, émetteurs de monnaie électronique, sociétés  de FinTech, autorités  de  régulation (y  compris les banques centrales, les  autorités  de  régulation des  télécommunications, les autorités  de  protection  des consommateurs  et  de concurrence),  ministères,  entités  économiques  régionales  et  sous régionales. La présélection et la sélection se feront conformément aux règles et procédures de la Banque en matière de passation des marchés. La Banque n'est pas tenue de présélectionner une société, une coentreprise, un consortium, une entité publique ou une association

 

 

Comment poser une candidature: 

Pour  postuler,  veuillez  remplir  le  formulaire  de  proposition  ci-joint.

Les  propositions doivent être envoyées par courrier électronique à l'adresse suivante : [email protected]

Veuillez  indiquer  votre  pilier  d'intervention en  objetde  votre  courrier,  par  exemple: «Pilier Infrastructure de la proposition de l'ADFI». Si le projet proposé est porteur de transformation en matière    de    genre,    veuillez    inclure    le    mot    Genre    dans    votre    titre, c'est-à-dire, «Propostion_Genre_Pilier  Renforcement  des  capacités».   

Toutes  les propositions doivent être soumises avant le 15 septembre 2019 à minuit, heure d'Abidjan (GMT).