Responsable technique insulaire

Catégorie: 
Emploi
Lieu de poste: 
Moroni, Comores
Mise en ligne: 
09 août. 2019
Date de clôture: 
23 août. 2019
Description du poste: 

Missions : 

Sous la supervision du coordinateur national du projet, en étroite collaboration avec le PNUD, le RTI est comptable des résultats du projet en Grande Comore.

Il sera chargé d’informer, sensibiliser, organiser et encadrer techniquement les communautés de base  pour  que ces dernières acceptent de réaliser des actions visant à régénérer le couvert végétal et la ressource en eau (maitrise de l’érosion par des actions de DRS, agroforesterie, plantation des arbres dans les parcelles  agricoles, forestières, les bassins versants, les têtes de sources d’eau, les berges de rivières en vue d’augmenter la pluviométrie, l’infiltration des eaux pluviales et améliorer ainsi les débits des cours d’eau) et de superviser le travail technique de terrain (reboisement, DRS, agroforesterie, embocagement, réhabilitation des infrastructures existantes, construction des ouvrages hydrauliques…etc).

  • Ils élaboreront des propositions de plan de travail adaptés à l’île de Ngaidja et prendra part à l’élaboration du plan de travail global du projet.
  • Il sera responsable de la coordination des activités dans les sites d'intervention du projet et travailleront en étroite collaboration avec le Coordinateur National du Projet (CNP) et le CTP (Conseiller Technique Permanent) pour gérer efficacement le projet au niveau de l’ile. Il/elle est appelé(e)s à remplir, de façon spécifique, les tâches principales suivantes :
  • Appuyer le CNP dans la préparation de plans de travail annuels insulaires, des plans d’achat et de recrutement,
  • Assurer la mise en œuvre efficace et dans les délais prévus du plan de travail insulaire, conformément au document de projet et en travaillant étroitement avec la DGEF, le PNUD et les partenaires du projet,
  • Assurer la concordance complète entre les activités planifiées au niveau insulaire et celles planifiées dans le plan de travail annuel du projet,
  • Assurer la liaison entre l’équipe du projet et les autorités insulaires concernées,
  • Assurer la synergie entre les différents partenaires du projet (DGEME, DNM, UDC)
  • Appuyer le CNP et le CTP pour le développement et la mise en œuvre d’un système de suivi et de reporting des activités sur l’ile,
  • Rendre compte au CNP, CTP et au spécialiste du suivi et de l'évaluation des progrès du projet au travers des rapports d’activités trimestriels, et annuels,
  • Participer à l’élaboration des rapports techniques et de gestion, ainsi qu'aux autres documents décrits dans le plan de S & E pour l'ensemble du projet,
  • Participer aux réunions des comités techniques,
  • Coordonner les visites sur les sites du projet,
  • Mobiliser tous les intrants du projet conformément aux procédures pour la mise en œuvre des activités au niveau de l’ile.

Profil : 

  • Excellentes capacités pour le travail d’équipe avec de bonnes relations interpersonnelles ;
  • Capacité de travailler sous la pression et à répondre à des demandes supplémentaires dans des délais courts ;
  • Faire preuve de sensibilité et adaptabilité en ce qui concerne les questions culturelles, de genre, de religion, de nationalité, de différence d’âge
  • Titulaire d’un diplôme Bac +5 en hydrologie, en hydrogéologie, en agronomie (agriculture générale, foresterie), en ingénierie de l’eau.
  • Avoir au moins 5 ans d'expérience dans le domaine de la gestion des terres (bonnes pratiques agricoles, agroforesterie, défense et restauration des sols, reboisement, aménagement des bassins versants…), de l’eau, hydrologie, hydrogéologie
  • Avoir une Connaissances des problématiques du développement rural liées à l’eau ; la gestion des bassins versants et des régimes des cours d’eau ; la supervision des travaux d’installation d’infrastructures d’adduction d’eau potable (AEP) et d’irrigation ; aux aléas climatiques et leurs impacts sur la ressource en eau
  • Avoir une expérience solide dans la mise en œuvre des projets d’adaptations aux CC et la planification des activités.
  • Le RTI doit posséder d'excellentes aptitudes d'organisation et de coordination et la capacité de travailler en équipes pluridisciplinaires.
  • Disposer des aptitudes en rédaction, présentation et production de rapports.
  • Excellentes aptitudes à communiquer par écrit et oralement en français ;
  • Aptitude à communiquer en Chikomori ;
  • Une connaissance pratique de l’anglais.
Comment poser une candidature: 

Postulez directement sur le site de l'UNDP.

Pays: 
Comores