Services financiers mobiles et inclusion financière en Tunisie

Publications diverses
Date de publication: 
mars. 2015
Publié par: 

La finance digitale a déjà révolutionné la manière dont sont réalisées les transactions financières, dans des pays ayant fait le pari de leur développement. En particulier, le téléphone mobile comme canal transactionnel a complètement changé les modes de distribution de services financiers aux populations mal servies. Toutefois, ces services constituent une activité complexe qui nécessite des actions coordonnées de plusieurs acteurs et à plusieurs niveaux pour un déploiement réussi.

Les premières offres de services financiers mobiles transformatifs (SFM) ont été lancées en Tunisie en 2010. Une caractéristique atypique de ces offres par rapport à ce qu’on observe dans d’autres pays, est le fait que chaque individu qui s’y enregistre doit au préalable souscrire à un instrument bancaire (que ce soit une carte prépayée ou un compte bancaire). A l’heure actuelle, malgré quatre offres de services financiers mobiles commercialisées sur le marché et un taux de pénétration mobile de 118%, moins de 4% de la population tunisienne utilise les SFM.

Cette étude de marché a été effectuée avec l’objectif de mieux comprendre les freins et les opportunités à l’utilisation des SFM en Tunisie dans un but de promotion de l’inclusion financière. L’étude a reposé sur 12 focus groups regroupant 103 personnes, et 1 234 entretiens en face à face avec des personnes, dans le Grand Tunis et 13 autres gouvernorats. Afin de porter l’accent sur les femmes, les jeunes, les ruraux et les utilisateurs de SFM, ces segments de population ont été surreprésentés dans l’échantillon de personnes interrogées. Une extrapolation des résultats a ensuite été réalisée pour ajuster les données obtenues et améliorer la représentativité de l’étude par rapport à la population tunisienne de 15 ans et plus.

Pays: 
Tunisie