Actualités

Finance islamique : la microfinance peut se passer des établissements bancaires pour le refinancement, selon la coordinatrice du PROMISE

 Les institutions de microfinance qui vont pratiquer la microfinance islamique peuvent se passer des établissements bancaires pour bénéficier des fonds de refinancement, a indiqué la coordonnatrice du Programme national de développement de la microfinance islamique (PROMISE).

’’Les institutions de microfinance qui vont pratiquer de la microfinance islamique n’auront pas besoin de passer par les établissements bancaires pour bénéficier des fonds de refinancement’’, a déclaré, jeudi, Yaye Fatou Diagne.

Elle s’exprimait au cours d’une caravane de sensibilisation sur les opportunités de la microfinance islamique qui bénéficie d’un financement de 47 milliards FCFA.

Le but visé à travers cette caravane est de permettre aux différents acteurs de s’approprier les concepts, la dynamique et la démarche de la microfinance islamique et du PROMISE qui a pour mission d’implanter l’industrie de la microfinance dans le pays, selon les organisateurs.