Au Nigeria, les Fintech ont levé peu de ressources de capital-investissement au deuxième trimestre 2019

Mise en ligne: 
03 sept. 2019

Les fintech ont été lésées dans la mobilisation des fonds destinés aux start-up nigérianes au cours du deuxième trimestre 2019. La valeur des financements reçus par celles-ci représente 10 % du montant global des 24 millions $ levés durant la période.

Le secteur des transports et de la logistique est celui qui a le plus bénéficié de financements. Les start-up engagées dans ce secteur ont mobilisé environ 12,3 millions $ auprès d’investisseurs locaux et étrangers, apprend-t-on de la synthèse d’un rapport publié par la plateforme Intelligence Techpoint Africa

De manière générale, les entreprises technologiques nigérianes ont mobilisé 24,7 millions $ à fin juin 2019. Les fonds obtenus étaient en majorité des subventions et des dons. Ces financements sont en baisse par rapport aux 73,6 millions $ levés sur la même période en 2018 par les start-up nigérianes.

Lire l'article dans son intégralité.
Catégorie: 
Média
Thème: 
Technologies
Pays: 
Nigeria