Bancariser la population guinéenne à travers une éducation financière au cœur d’un atelier à Conakry

Mise en ligne: 
11 sept. 2019

Un atelier du groupe de travail sur la finance inclusive a eu lieu ce jeudi 22 Août à Conakry. Il était composé des représentants des institutions financières, notamment d’Institution de micro finances, Banques et assurances, établissements de monnaie électronique et service de transfert d’argent. Objectif, créer un cadre de dialogue et d’échanges entre parties prenantes du secteur dans le but de promouvoir et de lever les barrières à l’augmentation de l’inclusion financière en Guinée mais aussi identifier les opportunités et adresser les contraintes à l’inclusion financière. Financé par l’Union Européenne, il s’agit d’une initiative de l’UNCDF (United Nation Capital Développement Fund) en partenariat avec le PNUD et le ministère de la jeunesse et de l’emploi jeunes en vue d’améliorer l’inclusion financière au niveau des secteurs concernés.

L’inclusion financière en Guinée a connu ces dernières années des progrès considérables, le pourcentage des détenteurs de compte est passé de 7% en 2014 à 24,5% en 2017, soit une croissance de plus de 200%. Un élan cependant modeste. En comparaison le pourcentage de détenteurs de compte en Afrique subsaharienne est de 42,6%, une marge de progression à accomplir.

Lire l'article dans son intégralité.
Catégorie: 
Média
Pays: 
Guinée