Le Ghana invite sa diaspora à investir dans de grands projets

Mise en ligne: 
10 janv. 2020
Source: 
Le Point

Après une année 2019 sous le signe du « retour » de la diaspora, 2020 sera-t-elle celle de ses investissements ? C'est en tout cas le souhait du gouvernement ghanéen, qui, fin décembre, a annoncé la création du Diasporan Savings and Investment Account, ou African Sankofo Account. L'instance, supervisée par la Banque du Ghana et le ministère des Finances, sera récipiendaire des prêts – à des taux avantageux – alloués au pays par les membres de sa diaspora. Les autorités espèrent, à terme, récolter près de trois milliards de dollars de financement, a fait savoir le ministre des Finances Ken Ofori-Atta lors d'une conférence de presse à Accra. Une somme qui sera investie en priorité dans les infrastructures, l'agriculture et le tourisme.

Le ministre a défendu son projet en rappelant que ses bénéfices profitent aux deux parties. « Les fonds des diasporas profiteront ainsi autant à l'économie du Ghana qu'aux prêteurs, qui percevront un retour sur investissements », note le site d'informations Modern Ghana. Avec l'African Sankofo Account, le Ghana fait bouger les lignes. Car, d'ordinaire, rares sont les fonds de la diaspora à être investis. D'après la Banque mondiale, les deux tiers servent en effet à répondre aux besoins de la vie quotidienne, comme l'achat de nourriture ou de prestations de santé.

Lire l'article dans son intégralité.
Catégorie: 
Média
Pays: 
Ghana