Les banques tâtonnent encore entre humain et digital

Mise en ligne: 
08 oct. 2019
Source: 
Paperjam

Jusqu’à quel point les banques peuvent-elles proposer une interaction digitale? Et à partir de quand le contact humain devient-il inutile? Quels moments de vie sont encore peu transformés par les banques en opportunité commerciale?

C’est ce que le cabinet Accenture a tenté de comprendre, au travers d’une étude réalisée auprès de plus de 1.000 personnes au Luxembourg, dont Paperjam a pu prendre connaissance.

Les résultats sont ensuite destinés à aiguiller les choix des banques de détail du pays, à savoir Raiffeisen, BCEE, ING, Bil et BGL BNP Paribas.

Lire l'article dans son intégralité.
Catégorie: 
Média
Pays: 
Luxembourg