Mobile money : une explosion qui tarde à se produire en Afrique centrale

Mise en ligne: 
08 janv. 2020

L’Afrique subsaharienne détient le record mondial de comptes de banque mobile. 400 millions de comptes actifs en 2017, selon la GSM Association, le regroupement mondial des opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile.

Toutefois, moins de 10 % de ces comptes sont localisés en Afrique centrale (Cemac et RDC), signe d’un retard dans cette nouvelle dynamique d’inclusion financière.

Cette lenteur contraste cependant avec le dynamisme des échanges dans cet espace, avec une nette domination du Cameroun. Ce pays pèse à lui seul 76 % des transactions par téléphonie mobile effectuées dans la sous-région. Ceci, malgré son faible taux de pénétration mobile de 15 %.

Lire l'article dans son intégralité.
Catégorie: 
Média