Voir 1-6 sur 6 résultats
Blog FinDev

Passer au numérique n’est pas suffisant

Un changement organisationnel plus radical - sous forme d'autogestion - est nécessaire pour résoudre le défi d’optimisation de la microfinance.
Interview FinDev

Comment une IMF éthiopienne maintient son focus sur l'épargne

Teshome Dayesso, co-fondateur et PDG de Buusaa Gonofaa, nous en dis plus sur le parcours d'épargne de son IMF et les défis auxquels ils ont été confrontées au cours de l'année écoulée en raison de la pandémie et de l'incertitude politique.
Interview FinDev

Promouvoir l'épargne par le biais de solutions digitales : l'exemple de RENACA-Bénin

Le directeur de RENACA-Bénin revient sur l'implémentation de solutions innovantes pour servir leurs clients et participer activement à l'inclusion financière des populations fragiles, dont notamment la mise en place d'une solution digitale sur tablettes. 
Blog FinDev

COVID-19 et Associations Villageoises d’Epargne et de Crédit : comment ces groupes virtuels soutiennent l'épargne et les communautés

 La pandémie de COVID-19 a apporté de nouveaux défis aux Associations Villageoises d'Epargne et de Crédit. Women for Women International revient sur le déploiement rapide de solutions digitales pour permettre aux femmes membres de ces groupes d'échanger virtuellement.
Guide FinDev

Guide FinDev de la conférence annuelle 2020 du réseau SEEP

Portail FinDev vous a préparé un guide afin de vous y retrouver parmi la riche programmation de la conférence annuelle SEEP, qui aura lieu du lundi 26 au vendredi 30 octobre 2020. 
Blog FinDev

Un contrat social pour financer l’émergence en Côte d’Ivoire

Les personnes fortunées empruntent pour financer leurs investissements car les banques leur font confiance. Ceux qui ont moins de moyen, et qui ont donc davantage besoin de prêts, n'y ont pourtant pas accès et font souvent appel à la solidarité familiale ou communautaire pour leurs investissements. La même logique peut être faite à l’échelle des pays. Ceux à revenu élevé empruntent, tandis que les pays africains à revenu faible n'ont qu'un accès limité aux marchés de capitaux.