Etude de cas

BRAC, une expérience d'approche intégrée de la microfinance.

Présentation du fonctionnement d'une institution de microfinance Bangladeshi performante et ses défis à relever pour l'avenir (BIM du 18 juillet 2000)
Télécharger 6 pages

Ce Bulletin d'Information du Mardi (BIM) aborde une expérience de terrain, intéressante par son approche intégrée de la microfinance et par ses réalisations, celle du Bangladesh Rural Advancement Committee (BRAC - comité Bangladeshi pour le progrès rural).

BRAC est né en 1972, à la même période que la Grameen Bank, dans un contexte innovant où l'on découvre et expérimente le microcrédit aux pauvres. A la différence de la Grameen, BRAC a débuté comme un programme d'aide humanitaire pour les réfugiés Bangladeshis, puis a évolué progressivement vers un statut d'ONG offrant de multiples services dans les domaines de la santé, de l'éducation, de la création d'emploi et d'appui aux initiatives économiques.

L'objectif premier de BRAC est de lutter durablement contre la pauvreté et de permettre l'émancipation définitive des pauvres. Pour l'ONG, la microfinance n'est qu'un outil parmi d'autres pour atteindre cet objectif. Lutter contre la pauvreté nécessite, selon les dirigeants de BRAC, une approche "holistique".