Etude de cas

Les Self-Help Groups comparés aux groupes de solidarité de type Grameen.

Analyse comparative des systèmes Self-Help Groups et Grameen. Expériences au Bangladesh et en Inde (BIM du 9 juillet 2002).
Télécharger 7 pages

Ce Bulletin d'Information du Mardi (BIM) se propose de comparer les Self-Help Groups (SHG) aux groupes solidaires inspirés du modèle Grameen. Contrairement aux groupes solidaires, le SHG est un client en soi (et non un groupe de clients) qui collecte l’'épargne et octroie des prêts à ses membres. Il joue ainsi un rôle de microbanque.

Moins rigides que le système Grameen, les SHG semblent plus adaptés aux particularismes culturels Indiens. Néanmoins, les SHG semblent également plus sujets aux dissensions internes et aux détournements. Face à ces éléments se pose la question de la réplication.