Etude de cas

Women and Associations for Gain both Economic and Social (WAGES) Togo.

La notation finale de cette ONG Togolaise qui s'adresse majoritairement aux femmes.
Télécharger 38 pages

Ce rapport constitue la notation finale de l'ONG togolaise Women and Associations for Gain both Economic and Social (WAGES).

Née en 1999, cette ONG est approuvée, régie et supervisée dans le cadre de la loi PARMEC (qui encadre l'activité des systèmes financiers décentralisés dans les pays membres de l'Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine). WAGES travaille surtout dans la zone métropolitaine de Lomé et en milieu périurbain, mais aussi en province, à travers 2 agences (Tsevié et Sokodé) et un point de service à Agbodrafo en milieu rural. La clientèle de WAGES continue d'’être majoritairement féminine.

Les services offerts sont les crédits de groupe et individuels, ordinairement accompagnés par une épargne préalable et obligatoire, et l'’épargne volontaire, qui devient de plus en plus une source importante de financement dans le contexte du difficile approvisionnement de ressources internationales.