Etude de cas

Benchmarking de la Microfinance en Zone UEMOA 2006

Une particularité du marché de la microfinance en Afrique : Les épargnants sont plus nombreux que les emprunteurs
Télécharger 12 pages

Ce rapport 2006 du Microfinance Information eXchange (MIX) analyse le secteur de la microfinance dans l'Union Economique et Monétaire Ouest-africaine (UEMOA). Il a porté sur 26 institutions de microfinance représentant un portefeuille global de crédit de 405 millions USD avec 638 000 emprunteurs actifs et 328 millions USD en épargne avec 1,65 million d'’épargnants.

Ces chiffres permettent de mettre en exergue une particularité du marché de la microfinance en Afrique : les épargnants sont plus nombreux que les emprunteurs. Les institutions de microfinance qui font partie de cet échantillon ont également connu un taux de productivité important en 2006, l'’un des meilleurs dans les pays en développement.

Cependant, comme le souligne ce rapport, les institutions africaines rencontrent encore d’'importantes difficultés qui entravent leur accession à une rentabilité nécessaire à la pérennisation de leurs activités.