Évaluation de l’'impact du microcrédit en zone rurale au Maroc.

Etudes de cas
Date de publication: 
mars. 2012
Auteur: 
Crépon, B., Devoto, F., Duflo, E. & Parienté, W

L’'effet principal de l'’accès au crédit est l'’augmentation de la taille des activités existantes des ménages.

Cette évaluation mesure l'’impact d'’un programme de microcrédit en milieu rural au Maroc, mis en place par Al Amana entre 2006 et 2007. Les chercheurs ont utilisé une méthodologie expérimentale qui consiste à réserver deux parties du territoire de la zone d’'intervention d'’une antenne, en dehors du centre, dont une serait servie rapidement et prioritairement par le microcrédit et l’'autre plus tardivement.

Les résultats de l'’évaluation montrent que l'’offre de microcrédit a un impact fort sur le développement des activités existantes, essentiellement concentrées dans l'’agriculture et l'’élevage. Ce développement se traduit par une génération de revenus agricoles, une diversification du bétail détenu et un accroissement de l'’épargne en nature dans l'’élevage. En revanche, les effets sur les activités de type "business" ne sont pas significatifs et l'’offre de microcrédit n’'a pas d’'impact sur la création de nouvelles activités.

Ces effets sont cependant hétérogènes, et dépendent du niveau de richesse initial des clients et de l’'existence d’'activités au départ. Les résultats suggèrent que le développement des activités se concentre essentiellement sur les ménages qui disposaient déjà d’'un capital, le microcrédit permettant un apport supplémentaire.

Pays: 
Maroc