Cartographie des systèmes d'’information de gestion en Afrique francophone.

Etudes de cas
Date de publication: 
déc. 2005

Informatisation pour l'’ensemble des IMF de l’'échantillon se situe à 76% pour les opérations comptables et 64% pour les opérations transactionnelles.

Cette étude sur le taux d'informatisation des institutions de microfinance (IMF) a porté sur 215 IMF opérant dans 14 pays répartis comme suit : Afrique centrale (Cameroun, Rwanda), Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Côte d'Ivoire, Sénégal, Togo), Afrique du Nord (Maroc), Caraïbes (Haïti) et Océan Indien (Madagascar).

Dans chaque pays, l’'échantillon choisi a pris en compte :

- Le type de structure : grands réseaux, institutions moyennes et petites.

- Les méthodologies d’'intervention.

- La zone d'’intervention.

- Le poids de l'’institution dans le secteur de la microfinance.

La moitié des IMF de l'’échantillon dispose de points de service en zone urbaine et en zone rurale. Et les IMF n'’intervenant qu’'en zone urbaine (38% de l’'échantillon) sont plus nombreuses que les IMF n'’intervenant qu'’en zone rurale (13%).