Concurrence et taux d'’intérêt des microcrédits.

Etudes de cas
Date de publication: 
févr. 2006
Auteur: 
Porteous, D.
Publié par: 
Titre du documentPagesTaille
20

806.73 KB

La concurrence fait-elle baisser les taux d’'intérêt demandés aux clients des organismes de microcrédit?

Cette Note Focus analyse les impacts de la concurrence sur la diminution des taux d'’intérêt pratiqués par les institutions de microcrédit. Une réflexion est réalisée à partir des expériences de trois pays : l’'Ouganda, le Bangladesh et la Bolivie.

Deux conditions sont requises pour que la concurrence fasse baisser les taux :

1. Les consommateurs basent leur choix sur les prix pratiqués par les institutions.

2. Les institutions de microcrédit atteignent une taille suffisante qui leur permettrait de survivre même si elles diminuent leur taux.

Pour que la concurrence soit bénéfique aux bénéficiaires des crédits, quelques pistes sont suggérées :

1. La collecte et la diffusion d'’informations crédibles sur le marché par des organismes réglementaires ou des associations professionnelles

2. Une meilleure éducation du consommateur.

3. Une amélioration de l'’infrastructure financière, par exemple en constituant des centrales de risque.

4. Une intensification de la formation et de l’'appui des organismes de réglementation financière et des autorités chargées des questions de concurrence.