Efficacité technique et inefficience à l'’échelle des Institutions de Microfinance au Burkina Faso

Etudes de cas
Date de publication: 
mars. 2008
Auteur: 
Soulama, S.

La majorité des coopératives d'’épargne et de crédit se situe en dessous de la frontière d'’efficacité

L'auteur de cette étude a mesuré l’'efficacité de 94 échantillons de coopératives d’'épargne et de crédit au Burkina Faso, observé sur l’'année 2005, avec la méthode Data Envelopment Analysis (DEA).

Les principaux résultats démontrent que :

1. 14 coopératives d’'épargnes et de crédit détiennent les meilleures pratiques.

2. La majorité des coopératives d’'épargne et de crédit se situe en dessous de la frontière d'’efficacité.

3. L'appartenance aux réseaux ou unions ou fédérations n’influe pas sur l'’efficacité.

4. Plutôt que la taille de l'institution de microfinance (IMF), les problèmes de gestion, d’'équipement et de ressources humaines provoquent l’'inefficience technique.

5. Dans 70% des cas, les problèmes techniques s'’accompagnent d'’un problème de taille.

L'’auteur suggère que l'’amélioration de l'’efficacité des IMF passe par l’'amélioration de l’'efficacité technique, la formation, l’'équipement et l’'amélioration des méthodes de gestion.

Thème: 
Gouvernance