Le point sur le secteur : les services d’argent mobile

Publications diverses
Date de publication: 
juil. 2019
Publié par: 

Les prestataires attirent de nouveaux investissements, mettent en place des partenariats stratégiques, exploitent les données et les nouvelles technologies financières, et développent des systèmes de paiement robustes et interopérables pour diversifier leurs revenus, élargir leur offre produits et toucher de nouveaux clients.

En 2018, après dix ans de croissance exceptionnelle, le secteur de l’argent mobile continue d’afficher sa bonne maîtrise des fondamentaux. Les comptes d’argent mobile restent une passerelle d’accès à des services qui améliorent la vie de leurs utilisateurs, que ce soit en matière de santé, d’éducation, de services financiers, d’emploi ou de protection sociale, et qui touchent une clientèle traditionnellement mal desservie par le système financier. De nombreux acteurs du secteur ont atteint une taille critique, tandis que le nombre de comptes enregistrés, le taux d’activité et le montant des opérations traitées continuent de connaître une croissance régulière.

 Bien que les opérations de dépôt et de retrait d’espèces représentent encore la majeure partie des flux d’argent mobile en 2018, les opérations numériques affichent un taux de croissance deux fois supérieur, grâce notamment aux paiements de factures et aux système de paiement multiple. Les prestataires les plus performants cherchent désormais à élargir leur proposition de valeur grâce à une gamme complète de cas d’utilisation qui répond aux différents besoins des clients. Cette évolution vers une approche de « plateforme de paiement » est au cœur de la nouvelle orientation du secteur.

 Le point sur le secteur de cette année s’intéresse à la manière dont les prestataires s’adaptent à cet écosystème en pleine mutation, qui a été influencé par quatre grandes tendances en 2018.