La lutte contre la pauvreté est au cœur de l'inclusion financière, alors que 2,5 milliards de personnes n'ont pas accès aux services financiers formels. L'accès à une large gamme de services financiers peut aider les pauvres à épargner, à préparer l'avenir, à surmonter les crises et à gérer leurs besoins financiers, qui sont souvent d'une grande complexité. À lui seul, l'accès aux services financiers ne fait pas reculer la pauvreté, mais il y contribue considérablement. 
 
Peu d'institutions financières disposent de systèmes pour évaluer leur action en matière de lutte contre la pauvreté, bien que plusieurs outils de gestion de la performance sociale soient utilisés par les institutions de microfinance pour cibler les clients pauvres et mesurer les évolutions du niveau de pauvreté de ceux-ci. Au niveau global, des données telles que celles qui sont collectées dans la base de données Global Findex de la Banque mondiale aident à mesurer les progrès accomplis sur la voie de l'inclusion financière ainsi que l'impact sur la réduction générale de la pauvreté. 
Publication

Cette étude estime les pertes qualitatives et quantitatives le long des chaînes d’approvisionnement du sorgho, du maïs et du niébé, de mettre en évidence les points critiques de pertes et d’identifier les principales causes des pertes.

Actualités et événements

Les membres de la communauté de l'inclusion financière ont contribué aux actualités et événements sur ce thème