L'entrepreneuriat féminin, un bon levier pour l'égalité des genres et le développement durable

Mise en ligne: 
09 oct. 2019

Des progrès ont été accomplis dans le monde entier en matière des droits des femmes et d’égalité de genre. Les femmes et les filles continuent toutefois de subir d’importantes discriminations, particulièrement visibles lorsqu’on s’intéresse à l’entrepreneuriat féminin. Inégalités d’accès à l’éducation, à la formation ou encore aux services financiers empêchent les femmes entrepreneures de réaliser leur potentiel. Friederike Röder appelle à faire de l’entrepreneuriat féminin un véritable levier de développement durable.  

Depuis l’adoption des ODD, l’égalité de genre progresse-t-elle dans le monde ?

D’importants progrès ont été faits en matière d’éducation des filles ou de santé maternelle avec les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), adoptés en 2000, puis les ODD. Hélas beaucoup moins sur la question du genre, dans les pays en développement comme dans les pays développés. Dans certaines régions riches comme l’Amérique du Nord, nous avons même constaté une stagnation. Les choses n’avancent pas. Les États-Unis ne prévoient toujours pas de congé maternité universel, par exemple. C’est le seul pays de l’OCDE à ne pas avoir évolué sur la question. Quant au continent africain, c’est la région du monde où les différences entre les femmes et les hommes restent les plus importantes. C’est là qu’on trouve le plus de pays dans lesquels une grande partie de la population vit dans l’extrême pauvreté et où ces différences sont les plus fortes.  

 

Lire l'article dans son intégralité.
Catégorie: 
Blog