Microassurance : Glossaire

Anti-sélection – Tendance des personnes qui présentent un risque supérieur à la moyenne à demander à être couvertes par un programme d’assurance ou à le rester. Si ce phénomène n’est pas pris en compte dans les opérations d’assurance,  il entraîne des pertes plus lourdes que prévu.

Agent – Personne physique ou morale autorisée à vendre des contrats d’assurance au nom d’une compagnie d’assurance ; c’est l’intermédiaire entre l’assureur et le client assuré.

Bénéficiaire – Personne qui reçoit des prestations d’assurance-vie en cas de décès de l’assuré.

Courtier – Personne physique ou morale habilitée à concevoir, négocier et gérer des programmes d’assurance au nom de l’acheteur d’un contrat d’assurance

Demande d’indemnisation – Demande de paiement en vertu d’un contrat d’assurance en cas de perte couverte par l’assurance.

Traitement des demandes d’indemnisation – Système et procédures qui  permettent le versement d’indemnités à la suite d’une perte couverte par l’assurance. Le traitement doit être rapide et efficace, de sorte que les indemnités puissent être versées le plus rapidement possible.

Couverture obligatoire – Contrat d’assurance qu’une personne est tenue d’acheter, soit parce que la loi l’exige (p. ex., l’assurance responsabilité civile en matière automobile) ou comme condition d’accès à un autre service (p. ex., l’assurance solde restant dû, qui est obligatoire lorsqu’une personne souscrit un prêt). La couverture obligatoire peut atténuer le phénomène de l’anti-sélection et réduire sensiblement les frais d’administration.

Risque covariant – Risque qui touche un grand nombre d’assurés en même temps, comme par exemple un tremblement de terre ; ou plusieurs risques qui surviennent généralement ensemble (en même temps ou dans les mêmes circonstances).

Couverture – Portée de la protection offerte par un contrat d’assurance.

Assurance temporaire décès – Assurance en cas de décès de l’assuré lorsqu’un crédit est en cours.

Assurance-maladie – Couverture en cas de maladie, d’accident et autres risques liés à la santé.

Assurance – Système garantissant aux personnes physiques et morales le versement d’indemnités en cas de pertes résultant de certains risques qui surviennent dans certaines conditions, contre paiement d’une somme d’argent (prime d’assurance).

Assureurs – Assureurs privés réglementés et autorisés pour lesquels les personnes à faible revenu ne représentent pas un marché cible.

Autorité de surveillance du secteur des assurances – Organe de contrôle ou de réglementation des opérations d’assurance et de réassurance dans une juridiction.

Intermédiaire en assurance  – Personne physique ou morale qui exerce une activité d’intermédiation en assurance. Il existe différentes catégories d’intermédiaires,  les deux plus courantes étant les « intermédiaires indépendants » (également appelés « courtiers indépendants »), qui représentent l’acheteur dans les relations avec l’assureur, et les « agents » (catégorie qui couvre généralement différents agents généraux et spécialisés), qui représentent l’assureur.

Assurance-vie – Couverture garantissant le versement d’une certaine somme d’argent au moment du décès de l’assuré, soit à ses héritiers soit à un bénéficiaire désigné ; ou, dans le cas d’une police d’assurance mixte, à l’assuré à une date déterminée.

Épargne assurance-vie – Produit d’assurance-vie pour lequel les indemnités sont liées au montant déposé sur le compte d’épargne de l’assuré. Dans ce type de police d’assurance collective popularisée par les mutuelles de crédit comme moyen de promouvoir l’épargne, les primes sont versées par l’institution financière à un assureur sur la base d’un multiple de la valeur totale des comptes d’épargne.

Microassureur – Un microassureur est un assureur qui travaille uniquement avec les personnes à faible revenus ou une institution qui offre un produit spécifiquement destiné à ce marché. Certains microassureurs sont de petites entités informelles ; d’autres sont de grandes entreprises privées ou appuyées par l’État.

Risque moral  – Risque  que la protection offerte par une assurance incite des personnes à provoquer l’événement couvert ; ou comportement qui accroît la  probabilité que l’événement se matérialise, par exemple de mauvaises habitudes comme le tabagisme, dans le cas de l’assurance-maladie ou de l’assurance-vie.

Assuré – Partie qui signe un contrat d’assurance avec la compagnie d’assurance.

Prime – Somme payée par l’assuré pour bénéficier de la couverture offerte par le contrat, généralement sous la forme de versements périodiques.

Assurance sur les biens – Offre une protection financière contre les pertes et dommages causés aux biens de l’assuré par des événements tels qu’un incendie, une tempête de vent, la grêle, etc.

Microassureur réglementé – Assureur autorisé par l’organe de contrôle du secteurs des assurances à offrir des produits d’assurance - soit une gamme de produits complète soit une ligne de produits - aux personnes à faible revenu.

Réglementation – Conditions imposées par l’État aux assureurs, telles que l’obligation de posséder un capital minimum et les compétences nécessaires ; assure également la protection des consommateurs grâce au contrôle du secteur des assurances (tarification,  documents d’assurance, pratiques de vente, etc.)

Réassurance – Assurance souscrite par les compagnies d’assurance pour leur propre protection. Le risque de perte est réparti de telle sorte qu’une seule compagnie ne subisse pas des pertes excessivement lourdes pour un contrat individuel. La réassurance permet à une compagnie d’assurance de se développer, de stabiliser les résultats de ses opérations, de financer son expansion et de se protéger contre les  pertes catastrophiques.

Assurance temporaire – Assurance en cas de décès par laquelle la compagnie d’assurance s’engage à verser un capital au moment du décès d’un assuré, à condition que cette éventualité survienne au cours d’une période prévue au contrat.

Couverture des risques – Processus par lequel une compagnie d’assurance évalue et sélectionne les risques à assurer et détermine les conditions auxquelles elle accepte les risques.

Assureurs non réglementés –  Ils sont répartis en deux catégories : a) assureurs formels (créés en vertu d’autres lois et règlements) tels que les coopératives ou les institutions de microfinance ; et b) assureurs entièrement informels qui ne sont régis par aucune disposition légale, tels que les fonds funéraires informels.