Article de journal scientifique

Journée mondiale de la santé: plus que jamais des solutions à trouver chez les HealthTechs

La crise sanitaire mondiale actuelle du COVID-19 est sans précédent. Elle met à mal les systèmes sanitaires, notamment en Afrique, mais permet également de mettre en lumière les solutions proposées par la santé numérique. En effet, les pays africains ne fournissent que 36 % des services essentiels dont leurs populations ont besoin pour conserver la santé et le bien-être. Ainsi, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que la population africaine dispose d’à peine en moyenne 10 lits de réanimation pour 10 000 habitants.

Récemment, l’épidémie Ebola a mis en évidence la défaillance de nombreux systèmes de santé. L’apparition du coronavirus 2019 (COVID-19) est venue une fois de plus attester cette triste réalité. La propagation rapide et exponentielle du virus a engendré de nombreuses prises d’initiatives pour venir à bout de cette guerre sanitaire. A cet effet, les HealthTechs, ainsi que l’ensemble des acteurs de l’écosystème ont commencé à intensifier leurs efforts pour enrayer la propagation du COVID-19. A titre d’exemple, le plus grand incubateur d’innovation d’Afrique, CcHub, a annoncé le financement et le soutien en ingénierie de projets technologiques visant à freiner COVID-19 et son impact social et économique. 

Face au manque d’infrastructures, l’insuffisance du personnel soignant et la faible quantité de ressources matérielles, le numérique pourrait se positionner comme un début de solution pour les pays africains. En effet, dans les pays africains où la révolution numérique est en marche, les efforts des startups à impact social ont inclus le développement d’outils financiers numériques pour fournir des prêts aux petites entreprises. Les startups se concentrent également sur la conception de solutions numériques de santé mentale pour les personnes isolées, ou encore sur le codage open-source pour développer des ventilateurs bon marché.

 

À propos de cette Article de journal scientifique

Date de publication