Etude de cas

Vulnérabilité, risques, actifs et émancipation. L'’impact de la microfinance sur la réduction de la pauvreté.

La microfinance, instrument de développement durable? L'expérience de l'UWFT en Ouganda.
Télécharger 78 pages

Cette étude, commandée lors de la préparation du Rapport sur le développement dans le monde 2001, entend évaluer l'’impact de la microfinance sur la pauvreté, dans le cadre du "portefeuille économique du ménage" (Chen et Dunn, 1996), en examinant les actifs financiers, matériels, humains et sociaux. Le programme de l’'étude fixait quatre objectifs :

1. Comprendre quelles sont les catégories de pauvres représentées dans la clientèle de l'’Uganda Women’s Finance Trust (UWFT).

2. Comprendre la nature des risques auxquels les clients pauvres de l’'UWFT sont confrontés.

3. Déterminer si – et comprendre comment – les services financiers renforcent la capacité des clients à gérer et à contrôler des actifs, et à développer cette base d’'actifs pour se prémunir contre les risques et les surmonter.

4. Déterminer si– et comprendre comment – les services de microfinance permettent aux clients d’'utiliser les actifs pour se maintenir au-dessus d'’un seuil économique minimal.