Etude de cas

Etude de cas sur la microfinance à Madagascar : Promotion d'’un secteur viable

Même si le secteur de la microfinance contribue au développement du marché financier, sa santé reste précaire
Télécharger 23 pages

Cette étude évalue l’'état du secteur de la microfinance à Madagascar.

Dans son analyse, l’'auteur insiste sur la fragilité des réseaux mutualistes :

1. Les problèmes de gouvernance engendrés par la démotivation des élus, la rotation élevée des agents, les honoraires de l’'assistance technique.

2. Les crises de croissance provoquées par l'’inadaptation du contrôle interne, l’'insuffisance du transfert de compétence ainsi que la quasi-inexistence de ressources longues ou d’'épargnes stables.

3. La difficulté à trouver l'’équilibre entre vocation sociale et pérennité du réseau.

4. La situation de monopole résultant de la répartition des zones d’'implantations qui constitue un frein à l'’amélioration de la qualité de service et de la gestion des IMF.

Pour l’'auteur, la solution idéale pour soutenir la stratégie gouvernementale de lutte contre la pauvreté réside dans la création d'’institutions de microfinance viables et pérennes qui répondent aux besoins de financement de la population rurale.