Guide

Des mesures pour faciliter le travail dans les IMF

En contact quotidien avec les IMF, ADA a identifié quelques mesures destinées à faciliter le travail pour les employés et pour les clients des IMF.

Depuis plus de 25 ans, ADA appuie les IMF dans leur développement et dans leur professionnalisation. Dès la fin du mois de mars, nous avons pu éditer une note d'orientation sur la continuité des activités, renforcée depuis par un ensemble de modèles pour élaborer des plans de continuité des activités. Malgré le confinement et les restrictions de voyage, nous sommes en contact au quotidien avec les IMF, qui ont su s’adapter.

Quelles sont les mesures et outils à disposition des IMF afin de faciliter le travail de leurs employés ?

Parmi les principales mesures prises, on retrouve le plus souvent :

  • les mesures barrières édictées par les Gouvernements (distanciation sociale d’un mètre, lavage régulier des mains, usage de gel hydro alcoolique pour les mains, port permanent de masque). Ces mesures ont conduit à une réorganisation du personnel en plusieurs équipes, qui restent inchangées selon les roulements. Cela facilite la gestion du planning et permet de respecter les mesures de distanciation ;
  • la limitation des réunions avec les clients sur le terrain, en particulier lorsqu’il s’agit de groupes. Les IMF cherchent à responsabiliser les bureaux des groupes pour la collecte des remboursements et leur demandent de se déplacer au guichet  pour effectuer les dépôts ;
  • des tentatives de réorganisation du travail ou de recours à de nouveaux moyens de fonctionnement.

Ces mesures ont été facilitées par certains outils et certains aménagements, qui ont permis la poursuite du travail :

  • équipement de téléphones, financement de crédits de communication, d’ordinateurs portables avec connexion Internet, utilisation de e-wallet pour éviter de toucher le cash, envoi de SMS (relance, rappel de consignes sanitaires, etc.) aux clients ;
  • protection dans les guichets : mise en place de vitres, marquage au sol pour la distanciation sociale, réaménagement des bureaux ;
  • nettoyage régulier et désinfection des locaux par les services spécialisés.

Dans le même ordre d’idée, beaucoup d’IMF (en particulier celles à forme coopérative), tiennent habituellement leur assemblée générale courant juin au cours desquelles les plans de travail et budget annuels (PTBA) sont adoptés. Elles envisagent désormais une approbation de ces PTBA par le Conseil d’administration afin de poursuivre les activités sur une base légitimée.

À propos de cette Guide

Date de publication