La microfinance peut-elle réduire la pauvreté en Afrique? L’'exemple du Tchad

Etudes de cas
Date de publication: 
janv. 2012
Auteur: 
Baou, L.

Comprendre les limites de la microfinance au Tchad.

Ce mémoire de fin d'études analyse les limites de la microfinance au Tchad. L'’auteur souligne le caractère sporadique des missions de contrôle effectuées par la Commission Bancaire d’'Afrique centrale (COBAC), l’'insuffisance des formations des acteurs et l’'absence d’'un service de coordination pour prévenir les crises.

Les analyses qu'’il a effectuées démontrent que la microfinance n’a pas réduit la pauvreté de façon significative. De plus, suite à la conjoncture économique, certains bénéficiaires de crédit se sont même appauvris. Depuis la faillite de la plus grande Union Régionale des Coopératives d'’Epargne et de Crédit (URCOOPEC), la tendance est à la méfiance vis-à-vis de la microfinance.

Pays: 
Tchad