Publication

De la microfinance au macro-changement : Intégrer l'’éducation en santé à la microfinance pour favoriser l’'autonomisation des femmes et réduire la pauvreté.

Intégrer l’éducation en santé aux services de microfinance pour lutter contre la pauvreté.
Télécharger 16 pages

Cette publication lance un appel aux agences de développement, aux gouvernements, aux institutions de microfinance (IMF) et aux donateurs pour qu’'ils aident à atteindre les objectifs de santé et d’'égalité des chances pour tous en misant sur des stratégies dont l'’efficacité à réduire la pauvreté mondiale et les mauvaises conditions de santé a été démontrée. Elle propose l’'adoption d’'une stratégie qui consiste à associer la microfinance et l’'éducation en santé génésique.

Ce document, réalisé conjointement par le Fonds des Nations Unies pour la population et la Campagne du Sommet du Microcrédit, développe les points suivants :

1. Pauvreté, mauvaises conditions de santé et inégalité.

2. La microfinance : une stratégie efficace pour réduire la pauvreté à l’'échelle mondiale.

3. Maximiser le potentiel : la microfinance comme véhicule pour améliorer la santé génésique, prévenir le VIH/SIDA et accroître l’'autonomisation des femmes.

4. Deux études de cas en Bolivie : intégration réussie de l’'éducation en santé aux services de microfinance.

5. Conclusion et recommandations.