Publication

La fonction monétaire des institutions de microfinance et leurs relations de complémentarité avec les banques officielles dans les pays en développement.

Les institutions de microfinance engendrent une création monétaire et elles sont fonctionnellement complémentaires aux banques officielles.
Télécharger 35 pages

Cette étude est consacrée à la fonction monétaire des institutions de microfinance (IMF) et leurs relations de complémentarité avec les banques officielles dans les pays en développement.

Deux questions principales sont posées :

1. Comment peut-on interpréter d'’un point de vue nouveau le rôle des IMF au-delà du rôle d'’intermédiaire financier qui leur sont généralement reconnu?

2. Quelles sont les conséquences de cette interprétation sur l’'analyse des systèmes monétaires et financiers dans les pays en développement?

D'après l'auteur, par le financement des activités économiques des pays en développement, les IMF sont fonctionnellement complémentaires aux institutions bancaires officielles :

1. Elles déposent les épargnes collectées qui ne sont pas affectées aux opérations de crédit.

2. Elles empruntent les fonds destinés à financer les prêts qu’'elles accordent aux microentrepreneurs.

En conclusion, du fait de leurs activités, les institutions de microfinance, que l’'auteur qualifie de microbanques, sont des banques de facto et constituent des super comptes de dépôts.

À propos de cette Publication

Par Sodokin, K.
Date de publication