Publication

Développer les transferts d’argent des migrants via les réseaux postaux en Afrique subsaharienne

Bilan et recommandations tirés du projet IPM
Télécharger 16 pages
Télécharger 2 pages

Comment améliorer les transferts d’argent réalisés via les opérateurs postaux ? Comment les optimiser et promouvoir le transfert cash à compte auprès des utilisateurs ? Quels sont les besoins des migrants et de leurs familles en termes d’éducation financière ? Quels services financiers attendent-ils à l’arrivée du transfert ?

Telles sont les questions auxquelles ont tenté d’apporter une réponse les experts de Positive Planet International et l’Union Postale Universelle (UPU) réunis dans le cadre d’une initiative développée en partenariat avec les postes du Burkina Faso, du Cameroun, de Côte d’Ivoire et du Mali et le soutien de l’Union Européenne entre 2013 et 2016.

L'UPU et Positive Planet International proposent une synthèse de trois années de travail. Un retour d’expérience qui rappelle les enjeux liés à ces transferts familiaux (dont les montants dépassent largement l’aide au développement) et revient sur les difficultés techniques rencontrées et les résultats atteints, mais qui met aussi en lumière les nombreux défis que doivent encore relever les opérateurs postaux pour remplir leur mission d’inclusion financière et qui recense les pistes de solutions à explorer pour les y aider.

Cette étude fait ainsi apparaître la nécessité d’une réflexion collective sur les moyens à mettre en œuvre pour assurer la pérennité de services financiers postaux de proximité, accessibles à tous et adaptés aux nouveaux usages : au travers du cas particulier des transferts d’argent, c’est l’ensemble des problématiques auxquelles se trouve confrontée l’inclusion financière postale qui se dessine. 

À propos de cette Publication

Par Clotteau, N. & Vignoles, S.
Date de publication