Publication

Le paysage FinTech Sénégalais

Grâce à un écosystème dynamique de start-ups et à un accès croissant aux investisseurs, Dakar se classe au neuvième rang du classement des villes africaines du Global FinTech Index 2020. Le gouvernement du Sénégal soutient et souhaite accélérer le développement des industries digitales et de l’écosystème entrepreneurial, mais les FinTechs ont besoin d’accéder à des financements et à du personnel qualifié.

Le facteur clé de succès des FinTechs pour stimuler l’inclusion financière au Sénégal est la vigueur du secteur des services financiers existant.

Les FinTechs peuvent améliorer l’inclusion financière au moyen de partenariats avec les opérateurs historiques, d’une simplification des processus bancaires pour réduire leurs coûts et de la fourniture d’API ouvertes, mais une réglementation efficace est nécessaire pour y parvenir. Les FinTechs ont besoin d’accroître leur visibilité afin que les décideurs clés comprennent le rôle qu’elles ont à jouer dans l’amélioration de l’inclusion financière.

L’écosystème se compose de 24 FinTechs et de 47 facilitateurs et partenaires de financement, tandis que les applications mobiles sont le principal circuit de distribution utilisé. Les incubateurs ont besoin de soutien pour apporter de la valeur au secteur.

Les tendances actuelles comprennent l’incubation par les banques de FinTechs relevant de la nouvelle loi sur les start-ups.

Les défis ont trait au besoin d’investissement dans des incubateurs locaux pour renforcer les capacités des FinTechs, à l’obtention de financements avant que les services ne soient prêts et au coût élevé des talents qualifiés.

À propos de cette Publication

Date de publication