Publication

Cartographie des Fintech et de leur écosystème en Afrique Francophone

Aujourd’hui, l’Afrique demeure une terre fertile pour les Fintech. Sa population jeune – 60% des africains sont âgés de moins de 25 ans – est « Digital Native » et représente un fort potentiel pour les services et produits numériques. Les Fintech viennent en particulier répondre à plusieurs angles morts, non ou mal servis à ce jour par le secteur bancaire traditionnel, avec un faible taux de bancarisation (19,3% en 2018), en particulier en contribuant à plus d’inclusivité du système financier.

Malgré ce potentiel, les Fintech en Afrique sont confrontées à de multiples défis, liés à l’insuffisance d’infrastructures nationales ou régionales, l’inexistence de cadre réglementaire spécifique dans certaines régions, la difficulté de mobiliser des financements ou encore la faible éducation financière des populations. Avec un peu plus d’opportunités de financement, émanant du secteur privé africain notamment, les Fintech pourraient réaliser leur potentiel et contribuer significativement à l’essor socio-économique du continent.

Réalisée au cours du 1er semestre de l’année 2021, cette étude s’est attachée à identifier les startups opérant dans les services financiers numériques pour en établir le profil. Elle propose en outre une analyse structurelle des écosystèmes financiers africains, avec un focus sur la maturité de ces écosystèmes et les freins à leur développement.

À propos de cette Publication

Date de publication