Publication

Évolutions en matière d’intégration financière conforme aux principes de la charia

La Note d’information que le CGAP a consacrée en 2008 à la microfinance islamique dressait le bilan du secteur et recensait les principaux obstacles à sa croissance (Karim, Tarazi et Reille, 2008). Pour se faire une idée plus précise de l’offre actuelle dans ce domaine, le CGAP, en collaboration avec l’Agence française de développement, a réalisé en 2011 une étude dont les résultats sont présentés ici. Elle nous amène à conclure qu’en dépit de l’augmentation spectaculaire du nombre de prestataires et de clients de services de microfinance islamique, le secteur demeure en grande partie dominé par une poignée de fournisseurs dans un petit nombre de pays, et que ceux-ci ne proposent pour l’essentiel que deux produits. Le secteur a besoin d’une action concertée, fondée sur des éléments factuels, de tous les intervenants pour tirer parti de la dynamique actuelle et favoriser ainsi la diversification des prestataires de services et de la gamme de produits durables, mieux adaptés aux besoins des musulmans pratiquants pauvres.

À propos de cette Publication

Date de publication