Blog FinDev

COVID-19 : comment la pandémie affecte-t-elle votre travail et le quotidien de vos clients ?

Un espace d'échange pour la communauté internationale de la microfinance et de l'inclusion financière
Crédit photo : Sarah Farhat / World Bank

Alors que les pays du monde entier prennent des mesures pour protéger leurs populations contre la propagation du coronavirus COVID-19, il est désormais clair que cette pandémie aura non seulement des conséquences considérables sur la santé publique, mais aussi de graves effets économiques. Comme toujours, les personnes pauvres et marginalisées, qui n'ont pas accès à des filets de sécurité adéquats, sont les plus exposées.

Pour les professionnels de l'inclusion financière et de la microfinance à travers le monde, chaque jour présente de nouveaux défis. Etant donné le caractère inédit et globalisé de la situation, il n'y a pas encore de ligne de conduite définie. C'est pourquoi la communication et l'échange de connaissances entre pairs peuvent jouer un rôle vital en fournissant un soutien dans ces moments difficiles. 

Portail FinDev souhaite offrir un espace d'échange à notre communauté pour partager des expériences, des idées et des enseignements alors que nous luttons tous pour gérer cette crise mondiale sans précédent. La section "commentaires" de cet article est ouverte pour vous permettre de discuter de la manière dont vos organisations respectives gèrent la situation, mais aussi des défis auxquels vous êtes confrontés et de vos suggestions pour soutenir ceux qui sont dans le besoin. 

Voici quelques pistes pour démarrer la conversation : 

  • Quelles mesures votre pays a-t-il prises pour protéger ses citoyens contre le virus et pour limiter le coût des soins de santé ? 
  • Quels impacts économiques la crise a-t-elle sur vous et sur vos clients ? 
  • Comment votre organisation gère-t-elle les effets de la pandémie ? 
  • Quelles mesures prenez-vous pour aider vos clients à faire face aux effets de la pandémie ?
  • Comment protégez-vous les employés, les agents et les clients de la propagation du virus ? 
  • Quel rôle les donneurs et les investisseurs peuvent-ils jouer pour diminuer l'impact sanitaire et financier de la pandémie ?

Nous vous invitons à rejoindre la conversation et à partager vos idées et vos expériences. En regroupant nos forces, nous pouvons trouver ensemble des solutions. Nous vous encourageons à préciser votre pays et le nom de votre organisation, mais vous pouvez également témoigner de manière anonyme. Si vous avez encore plus à partager et que vous seriez intéressé par l'écriture d'un article de blog pour le Portail FinDev, contactez-nous directement. 
 

Commenter

Les commentaires sur cette page sont modérés par les éditeurs du Portail FinDev. Nous validons les commentaires qui apportent des perspectives et des idées pertinentes pour cet article. Pour en savoir plus.

France Michaud 24 mars 2020

Comme toute entreprise responsable, Développement international Desjardins (DID) prend très au sérieux la situation actuelle entourant la Covid-19. Nous avons pris plusieurs mesures pour assurer la poursuite de nos activités tout en protégeant nos équipes, nos partenaires et la communauté en général : déplacements annulés, rencontres en mode virtuel et télétravail font désormais partie intégrante de notre réalité.

Par ailleurs, la crise qui touche présentement la planète nous fait prendre conscience de l’importance d’un accès adéquat aux services financiers. Épargne, crédit, assurance et transferts de fonds sont autant d’outils capables de nous aider à faire face aux nombreux impacts que peut avoir une telle crise.
DID s’engage donc à déployer tous les moyens nécessaires pour assurer la poursuite des projets qu’il mène en soutien à l’inclusion financière des populations défavorisées. Nous saluons également le travail de toutes les institutions financières qui contribuent, par leurs efforts et leur ouverture, à améliorer l’accès pour tous aux services financiers.

Au Canada, le Mouvement Desjardins fait sa part concrètement pour aider ses membres et clients à mieux faire face à la crise en offrant des mesures d’allégement aux personnes qui peinent à rencontrer leurs obligations financières, en priorisant les services téléphoniques et mobiles pour limiter les interactions physiques, en augmentant la limite de paiement sans contact pour les cartes de crédit et en partageant régulièrement des conseils pratiques.

C’est en faisant preuve de solidarité et de responsabilité que nous réussirons, collectivement, à traverser cette crise sans précédent.

Abdellah ECHCHAKIR 19 mars 2020

pour un 1er temps ATTADAMOUNE MICRO FINANCE; IMF du Maroc; en réaction avec les mesures prises par l’état:
- une compagne de sensibilisation est lancée au prêt des collaborateurs pour prendre les mesures préventives et incitation des clients pour faire de même.
- limitation des activités terrain
- doter les collaborateur des produits d'hygiène nécessaire
- encourager le travail chez soi pour les collaborateurs de support et ceux ayant des maladies chroniques
- création d'une cellule de gestion de la situation;
- pour la gestion de remboursement la possibilité de reporter les échéances en cours si la situation demeura est envisagé
- assurer les salaires de l'ensemble des collaborateurs pendant la période de crise.

AZIADZO Komla 19 mars 2020

Je suis du TOGO. Travaillant à la COOPEC-AD. La priorité actuelle tant au niveau du pays que de l'organisation est de s'assurer d'éviter au maximum la contamination. Le personnel est donc accompagné pour mettre en oeuvre les mesures barrières et de protection sur les lieux de travail.
A ce stade il est prématuré d'estimer l'impact économique et les contre mesures à prendre.

Escriba un comentario